Informations

Vous trouverez au chapitre actualités tout ce qui fait mon actualité ( nouvelles photos, nouvelles thématiques de reportage, annonce des nouvelles expos….) mais pas seulement.
Il y a aussi l’actualité des autres, des « coups de cœur », des infos plus générales sur le monde des photographes et des liens vers des gens qui font un travail qui me séduit.
Un billet d’humeur en sorte….

Cicatrices

Expositions
Plus ...

Cicatrices

Publications

La Grande Guerre a laissé une blessure au flanc des paysages de France. De la mer du Nord aux Vosges, le canon a labouré la terre, fauché bosquets et forêts, rasé villes, villages et édifices. Dans les plaines de la Somme et sur les plateaux de Champagne, dans les forêts de l'Argonne et sûr les flancs du Vieil-Armand, et en cent autres lieux, des millions d'hommes ont creusé des tranchées, tiré des barbelés, bétonné abris et casemates, décoré et inscrit carrières et souterrains, donné à leurs camarades tombés d'émouvantes sépultures. Ils ont laissé derrière eux -sorte d'immense dépotoir - armes, munitions, objets par millions. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?

Le photographe Jean Richardot parcourt depuis plusieurs années les champs de bataille de 14-18. Il en a tiré ce reportage, à la fois témoignage sur les traces actuelles du conflit et hommage aux hommes qui l'ont vécu. Deux historiens de la Première Guerre mondiale, le Français Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, et l'Allemand Gerd Krumeich, professeur à l'université de Düsseldorf, conjuguent leurs connaissances et leurs regards pour commenter ces images. Ils décryptent l'empreinte des combats sur le paysage et font revivre la terreur et le courage des combattants.

A travers ce livre unique, la Grande Guerre apparaît plus que jamais présente. Quatre-vingt-dix ans après, elle est là, dans nos mémoires et sous nos yeux.

Plus ...

Blessures et cicatrices

Expositions
Plus ...

Blessures et cicatrices

Publications
A regarder les superbes photographies réalisées par Jean Richardot, à voir les plaies de cette guerre encore si mal cicatrisées dans les paysages de la Somme, de la Meuse ou de l'Artois, on voudrait savoir, on voudrait comprendre. Les lettres échangées par les soldats et leurs familles, les carnets de guerre tenus par les combattants sont là pour nous y aider. Le voyage auquel les Archives départementales nous invitent aujourd'hui n'a rien de récréatif mais il nous permet d'entendre encore la voix de ces milliers de soldats anonymes qui ont souffert et espéré dans cette campagne, redevenue paisible, où la nature peu à peu reprend ses droits et recouvre de feuillages éclats d'obus et barbelés.Marcel Rainaud, Président du Conseil général de l'Aude
Plus ...

Blessures et cicatrices

Expositions
Plus ...

Reporters de la mémoire

Publications

La Grande Guerre a laissé une blessure au flanc des paysages de France. De la mer du Nord aux Vosges, le canon a labouré la terre, fauché bosquets et forêts, rasé villes, villages et édifices. Dans les plaines de la Somme et sur les plateaux de Champagne, dans les forêts de l'Argonne et sûr les flancs du Vieil-Armand, et en cent autres lieux, des millions d'hommes ont creusé des tranchées, tiré des barbelés, bétonné abris et casemates, décoré et inscrit carrières et souterrains, donné à leurs camarades tombés d'émouvantes sépultures. Ils ont laissé derrière eux -sorte d'immense dépotoir - armes, munitions, objets par millions. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?

Le photographe Jean Richardot parcourt depuis plusieurs années les champs de bataille de 14-18. Il en a tiré ce reportage, à la fois témoignage sur les traces actuelles du conflit et hommage aux hommes qui l'ont vécu. Deux historiens de la Première Guerre mondiale, le Français Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, et l'Allemand Gerd Krumeich, professeur à l'université de Düsseldorf, conjuguent leurs connaissances et leurs regards pour commenter ces images. Ils décryptent l'empreinte des combats sur le paysage et font revivre la terreur et le courage des combattants.

A travers ce livre unique, la Grande Guerre apparaît plus que jamais présente. Quatre-vingt-dix ans après, elle est là, dans nos mémoires et sous nos yeux.

Plus ...

Le rugby féminin

Expositions

Prix coup de cœur festival off Visa pour l’image

Plus ...

La guerre vue de la terre

Expositions

Selection festival off Visa pour l'image

Plus ...